Huiles de nigelle, gellules et produits hygièniques

Longtemps, l’huile de nigelle a été considérée comme un produit unique et consommable par la majorité des gens. Elle représente un soin ancestral, déjà très utilisé dans l’ancienne Egypte et apprécié par les Indiennes ou dans le Moyen-Orient. Son utilisation se passe d’abord en cuisine et en médecin avant de s’intégrer dans le cosmétique. La culture se déroule essentiellement en Asie et en Méditerranée où l’on confectionne l’huile à l’aide de graines extraite de la plante nigelle.

Sa composition

L’huile de nigelle contient un ensemble de nutriments riches, très actifs à la fois en interne et externe. La liste comprend du carotène, connu pour la protection des tissus, des sels minéraux, des vitamines et des oligo-éléments tels que le sodium, le fer, le potassium, le phosphore et le zinc. Elle se compose également d’oméga-3 et oméga-6 incluant l’acide linoléique.

Les bienfaits connus

L’huile de nigelle offre des avantages visibles sur la peau et les cheveux en possédant des propriétés régénératrices et tonifiantes. Elle protège les peaux sensibles contre les problèmes cutanés comme l’eczéma ou le psoriasis en allégeant les picotements et les gênes liés aux éruptions épidermiques. Destinée également aux peaux grasses, l’huile de nigelle purifie et cicatrise l’épiderme en cas de brûlure ou coups de soleil en pénétrant rapidement. Sur le cuir chevelu, elle stoppe la chute des cheveux en agissant comme un stimulant ayant la capacité de favoriser la pousse. Les antioxydants contenus dans le produit permettent de ralentir le vieillissement et réduire les rides du visage. Quant à l’application, l’huile de nigelle s’utilise de préférence pure et vierge sans additifs complémentaires. Il suffit seulement d’appliquer quelques gouttes dans les cheveux une à deux fois par mois en le massant doucement. L’huile procède par la suite à la réparation des pointes et longueurs sèches ou cassés.